Fiers de nos prairies !

Bienvenue sur l'enquête de Sciences Participatives de l'Atlas de la Biodiversité des Territoires de l’Est Cantal : Fiers de nos prairies ! Cette enquête a pour but d'identifier les prairies à fort potentiel de biodiversité grâce à la reconnaissance de plantes indicatrices.

Lancer vous dans l'enquête Fiers de nos prairies !
Transmettez vos données !
carte-praires.JPG

Pour transmettre vos données :

1/Cliquez sur la carte ci-dessous :

2/Ensuite cliquez sur le mode "Édition" en haut à gauche :

tuto1.PNG

 

3/Puis cliquez "Ajouter" :

tuto2.PNG

 

4/ Enfin, remplissez les éléments nécessaires, puis localisez votre observation sur la carte.

 

La carte interactive vous permet de zoomer et localiser vos données avec précision.

 

 

Cliquez sur ce lien pour avoir plus d'information.

Documents de l'enquête

Formulaire papier de l'enquête

Fiche descriptives des espèces de l'enquête

Diaporama de l'animation

FEUILLET SUPPLEMENTAIRE DEFI NARCISSES PRINTEMPS 2021

Photo : S. Boursange
Photo : S. Boursange
Atlas de la biodiversité Est Cantal | Fiers de nos prairies | Vaches Salers
Qu’est-ce qu’une prairie ?

Les prairies sont abondantes dans nos campagnes et  nos montagnes. Une prairie est une zone herbeuse plus ou moins grande. Parfois, elle comporte des arbres isolés ou quelques arbustes.  En général, elle est liée à un système agricole. Elles peuvent être fauchées pour faire du foin ou pâturées.

Différents types de prairies

Cependant, toutes les prairies ne sont pas identiques.

Certaines prairies sont cultivées et semées tout comme le sont les céréales. Ces prairies cultivées abritent peu d’espèces et ne sont pas très intéressantes pour la biodiversité. Ces prairies se trouvent le plus souvent dans des endroits avec des sols profonds et facilement accessibles en tracteur. Elles ne représentent qu’une petite partie des prairies de l’Est du Cantal.

Les prairies qui nous intéressent sont des prairies dites « naturelles ». En règle générale ce sont des prairies anciennes, pâturées ou fauchées depuis de très nombreuses années parfois depuis des siècles. C’est dans ces prairies que l’on trouve la plus forte biodiversité.

Prairies naturelles et Biodiversité

Ces prairies naturelles sont depuis longtemps des éléments emblématiques des paysages d’Auvergne. En effet, ces milieux, en plus de soutenir une production agricole de qualité (lait et fromages, viandes etc.), jouent un rôle essentiel dans le maintien de la biodiversité locale et accueillent des espèces animales et végétales parfois rares et menacées. En régression depuis plusieurs dizaines d’années suite à différents facteurs comme la déprise agricole, la transformation en culture ou encore l’urbanisation, ces prairies méritent toute notre attention.

Certaines plantes sont indicatrices de prairies riches en fleurs et en insectes car elles ont des besoins très particuliers qui recouvrent les besoins de nombreuses autres plantes : c’est ce que l’on appelle une espèce parapluie. Ces plantes sont donc les garantes de la qualité écologique de ce milieu. C’est le cas de quatre espèces de la flore locale: la Jonquille, le Narcisse des poètes, la Gentiane jaune et la Colchique d’automne.

Atlas de la biodiversité Est Cantal | Fiers de nos prairies |Prairies fleuries, Gentianes
Photo : S. Boursange
Atlas de la biodiversité | Fiers de nos prairies | Jonquille
Colchique d'automne (Colchicum autumnale L)
Colchique d'automne, Atlas de la biodiversité Est Cantal
Atlas de la biodiversité | Fiers de nos prairies | Narcisses
Narcisse des poètes (Narcissus poeticus L)
Gentiane jaune, Atlas de la biodiversité Est Cantal
Fleur de Gentiane jaune, Atlas de la biodiversité Est Cantal
Gentiane jaune (Gentiana lutea L)
Photo : S. Boursange
Photo : S. Boursange
Photo : B. Mazeau
Jonquille (Narcissus pseudonarcissus L)
Les espèces du Programme Fiers de Nos Prairies
Photo : S. Boursange
Photo : S. Boursange